Ressource électricité

Trouver le meilleur contrat d’électricité verte pour son entreprise

De nombreuses entreprises et collectivités souhaitent réduire leur impact environnemental et considèrent l'achat d'électricité verte comme une solution efficace. Cependant, bien que cela puisse sembler simple, l'électricité verte (EnR) est en réalité basée sur des mécanismes complexes. Cette complexité rend la sélection de la meilleure offre d’électricité difficile parmi toutes les offres disponibles. C’est pourquoi nous allons à travers cet article, vous donner toutes les clés pour bien s'approvisionner en électricité verte.

ampoule economie energie
1

Qu’est-ce que l’électricité verte ?

Quand on parle d’électricité verte, nous parlons d’électricité uniquement produite à partir de sources d’énergie renouvelables. Elle peut être d’origine hydraulique, éolienne, solaire, géothermique, houlomotrice ou encore marémotrice. 

Une
offre de fourniture d'électricité peut aussi être qualifiée de "verte" si le fournisseur peut assurer que la quantité d'électricité d'origine renouvelable injectée sur le réseau est équivalente à la consommation de ses clients. Les Garanties d'Origine (GO ou EAC pour Energy Attribute Certificate en anglais) sont les seuls certificats acceptés pour prouver cette équivalence de quantité d'électricité verte injectée sur le réseau.

2

Qu’est-ce que la garantie d’origine ?

Définition de la garantie d’origine (GO)

Une garantie d’origine est un certificat électronique garantissant au consommateur final que pour un MWh d’électricité ou de gaz soutiré sur le réseau, un MWh d’énergie issu d'un moyen de production renouvelable (solaire, éolien, hydraulique, biomasse, biogaz, aérothermie, géothermie, hydrothermie et cogénération) a été injecté sur ce même réseau.

Les propriétaires des installations de production d'électricité renouvelables à haut rendement émettent un certificat pour chaque MWh produit délivré par la société EEX (European Energy Exchange). Cette entreprise a été mandatée par l’État français pour certifier les Garanties d’Origine et les centrales de production. Toutes les informations relatives sont enregistrées sur le Registre national des garanties d’origine géré par lui aussi par EEX). Les garanties d'origine sont ensuite généralement transférées contre paiement à un fournisseur d’électricité qui va, à son tour, les vendre à un consommateur final.

Le réseau électrique ne permettant pas de connaître l'origine exacte de l'électricité soutirée par le consommateur final, la Garantie d'Origine (G.O.) est l'unique système de traçabilité de l'énergie renouvelable produite.

En résumé, la GO est une sorte de passeport du MWh renouvelable. Il contient toutes les informations nécessaires pour retracer l'origine de cette énergie.

Chaque garantie d'origine établit et certifie diverses informations liées à l’électricité produite :

  • La quantité d'électricité renouvelable produite
  • Le pays d'émission
  • La source d'énergie utilisée
  • Le nom
  • La date de mise en service de l'outil de production
  • Le type et la capacité de l'outil de production
  • La date de délivrance de l'électricité produite
  • Le type et le montant des aides nationales dont l'installation a bénéficié

Un coût variable mais marginal

Le prix des garanties d’origine varie entre 0,2€ et 5€ le MWh. Cette variation est due à plusieurs facteurs : la demande, le prix du MWh, le pays de production, le type de production et l'ancienneté de la centrale de production.

Les garanties les moins chères sont souvent issues de structures hydrauliques anciennes déjà amorties. Pour le consommateur final, le coût lié aux G.O représente 1 à 3% du montant global de sa facture d'électricité.

3

Comment s’approvisionner en EnR ?

Il y a trois principales façons pour une entreprise de s’approvisionner en électricité : 

  • Souscription d’un contrat électricité verte standard ou premium 
  • Souscrire au Power Purchase Agreement (PPA)
  • Produire de l’électricité verte sur son site (autoconsommation) 
    4

    Quelles sont les différentes offres d’électricité verte ?

    Bien que toutes les offres vertes soient fondées sur les garanties d'origine, il y a une grande variété parmi les offres proposées par les différents fournisseurs d'électricité. En raison de la demande croissante des consommateurs pour ces offres, les fournisseurs cherchent à se distinguer les uns des autres.

    Offre verte standard

    Les offres vertes « standard », proposées par de nombreux fournisseurs, sont les plus courantes et impliquent un coût supplémentaire modeste. Ces offres sont basées sur le mécanisme des garanties d'origine, sans préciser la provenance ou le type de production de ces dernières.
    En général, les garanties d'origine proviennent de grands barrages hydrauliques, français ou européens (Norvège, Autriche...).

    Certaines personnes s'interrogent sur l'impact de ces offres sur le développement des énergies renouvelables. Étant donné qu'elles reposent sur des garanties d'origine de centrales de production souvent anciennes et déjà rentabilisées, le consommateur n'a pas la garantie que le surcoût qu'il paie au fournisseur pour son offre verte contribuera réellement à la transition vers un mix énergétique plus vert. De plus, le montant du surcoût payé par le consommateur est insuffisant pour stimuler le développement de nouvelles capacités EnR en dehors des mécanismes de soutien public.

    Cependant, ces offres vertes “standard” permettent aux professionnels de s'engager dans la transition énergétique à un premier niveau. De plus, leur coût est modéré et n'augmente pas significativement le budget énergie des consommateurs, qu'ils soient résidentiels ou professionnels.

    Enfin, la valeur de ces offres réside également dans leur aspect « militant ». En achetant ce type d'offre et en le faisant savoir à ses parties prenantes (investisseurs, clients, salariés...), le consommateur contribue à la promotion du développement des énergies renouvelables. Cette stratégie d’achat devient aussi un axe de communication pour l’entreprise. Il s’agit bien d’une plus-value environnementale significative des offres vertes.

    Offre verte premium

    Afin de se démarquer de la concurrence, certains fournisseurs proposent des offres vertes à plus haute  valeur environnementale. Elles reposent sur l'additionnalité de l'offre : l'offre d'électricité verte doit contribuer au développement des énergies renouvelables au-delà de la politique de soutien public aux EnR. Ce concept se concrétise de plus en plus grâce à la baisse des prix des énergies renouvelables (photovoltaïque et éolien en particulier).

    Les spécifités des offres premium

    Dans ce cas précis, l’électricité ou les GO sont achetées par le fournisseur directement auprès du producteur d’EnR (hydroélectricité principalement). Les fournisseurs proposent différents dispositifs pour prouver que leurs offres d'énergie renouvelable sont Premium. Ces mesures incluent :

    • La spécification de l'origine géographique et du type d'installation des garanties d'origine (GO)
    • La traçabilité en temps réel des GO
    • La communication et les services de sensibilisation à la sobriété énergétique
    • L'offre d'énergie verte sans utilisation de sourcing ARENH
    • Une meilleure rémunération des producteurs locaux et des contrats d’achat à plus long terme pour apporter une meilleure visibilité  à ce même producteur.

    L’ADEME a mis en place un classement des offres vertes pour que le consommateur y voit plus clair. Cette hiérarchisation s’organise autour de 3 niveaux d’engagement :

    Offre d’électricité verte

    Aucun engagement d'achat d’électricité à des installations renouvelables. Offre basée sur les Garanties d’Origine et sur une électricité produite en Europe.

    Offre d’électricité verte labellisée “Choix engagé”

    Tout en respectant les règles du choix engagé ci-dessus, le fournisseur doit garantir que 25% minimum de l’électricité achetée provient d’installations récentes (premier raccordement après le 1er janvier 2015) sans soutien public (additionnalité économique) et/ou faisant l’objet d’une gouvernance partagée (additionnalité sociétale).

    Offre d’électricité verte labellisée “Choix très engagé”

    Tout en respectant les règles du choix engagé ci-dessus, le fournisseur doit garantir que 25% minimum de l’électricité achetée provient d’installations récentes (premier raccordement après le 1er janvier 2015) sans soutien public (additionnalité économique) et/ou faisant l’objet d’une gouvernance partagée (additionnalité sociétale).

    5

    Pourquoi choisir un contrat d'électricité verte ?

    Plusieurs critères existent pour s’engager dans la consommation d’électricité issue des EnR. Ils peuvent être politiques ou sociétales ou les deux à la fois.

    Vous devenez acteur de la transition écologique.  

    Choisir de consommer “vert”, c'est choisir de rémunérer un producteur d'électricité respectueux de l'environnement et de permettre à l’électricité renouvelable d’être rentable et de se développer.

    En France, le bilan carbone moyen du mix énergétique est de 57,3 g de CO₂/kWh. En choisissant de consommer de l'électricité verte, vous avez un impact significatif sur le bilan carbone de votre entreprise.

    Vous vous démarquez par votre responsabilité

    Même si la consommation d’électricité verte est croissante en Europe, cette démarche reste peu répandue. Consommer vert, c'est une opportunité de se démarquer face aux entreprises qui ne bénéficient pas encore du gain d'image lié à votre responsabilité environnementale (RSE).

    En communiquant sur votre engagement pour la consommation d'électricité verte, vous encouragez vos clients, vos fournisseurs et vos concurrents à rejoindre votre démarche. Vous renforcez également l'adhésion de vos collaborateurs et l'engouement de vos clients et de vos investisseurs.

    calculatrice economie energie
    6

    Comment souscrire à un Power Purchase Agreement ?

    Les Power Purchase Agreement (PPA) sont des contrats de gré à gré et privés long terme d’une durée qui varie entre 5 et 25 ans et qui lient un producteur d’énergie décarbonée  à un consommateur (parler de green PPA est en réalité un léger pléonasme…). Les sources d’énergies peuvent être variées mais sont généralement de l'éolien ou du solaire. Jusqu'ici réservés aux gros consommateurs co-investisseurs dans de grandes centrales de production, les PPA permettent de bénéficier d'une électricité d'origine renouvelable à prix fixes pour de nombreuses années. 

    En mettant en place un fonds de garantie destiné aux industriels, le Gouvernement français souhaite  s’appuyer sur les PPA pour encourager et accélérer le développement des technologies de production d’énergie renouvelable. Le but étant de pouvoir atteindre les objectifs de neutralité carbone d’ici à 2050.

    Une alternative aux contrats classiques qui s’adapte à chaque situation

    Le PPA “On site”

    Cette catégorie de Power Purchase Agreement a la particularité d’avoir le client et la centrale de production sur le même site. En effet, le client consomme directement l’électricité produite sur son site d’exploitation. Ceci est rendu possible grâce à l’installation d’équipement de production par le producteur d’énergie sur le site de son client. Ce contrat d'électricité verte permet d’utiliser une énergie locale à prix fixe pour une durée allant jusqu’à 25 ans. 

    Le PPA “Off site”

    Ce contrat d'électricité verte permet également d’obtenir un tarif fixe pour une durée allant jusqu'à 25 ans et aussi d’utiliser une source d’énergie décarbonée. La différence avec le PPA “On site” se situe dans l’emplacement de la centrale de production. Avec le PPA “Off Site”, la production n’est pas à proximité du site du client et peut se trouver à des centaines de kilomètres. Le producteur ne passera donc plus en direct avec le client mais se servira d’un fournisseur ou d’un agrégateur d'électricité pour faire l'intermédiaire. Ce système permet de se soustraire au plus gros problème des énergies renouvelables :  l’intermittence. En cas de baisse de la production, l’intermédiaire pourra fournir directement de l’électricité pour éviter tout problème au client.

    Le PPA “Off Site Virtuel” ou “financier”

    Dans ce cas précis, le client s’engage à acheter un certain volume d’électricité issu du marché de gros de l’électricité verte. Il n’existe pas de site d'approvisionnement défini. Ce type de contrat est adapté aux entreprises multisites.

    Le PPA “Sleeved”

    Il s’agit tout simplement d’un PPA “Off site” dont le producteur ne dispose pas d’autorisation de commercialisation. Le producteur passera donc par un intermédiaire pour répondre à la demande en énergie de son client. Grâce à ce système, certaines entreprises étrangères arrivent à proposer des PPA en France.

    Quels sont les avantages du Power Purchase Agreement ?

    Souscrire un contrat PPA présente différents avantages non négligeables pour une entreprise qui présente de fortes consommations d’électricité. En plus d’être un atout économique, il permet d’être impliqué dans un projet concret de décarbonation de sa production.

    La maîtrise du budget

    Comme expliqué plus haut, la force du PPA réside dans la facilité de projection. En se mettant d’accord sur un tarif à la signature, le client connaît d’avance son coût en énergie sur 5, 10 ou 25 ans quelle que soit l’évolution du prix du marché. Cet avantage lui permet d’avancer l’esprit libre dans le développement de son entreprise.

    La tranquillité d’esprit

    Lors d’événements ou de crises géopolitiques, il existe certains risques qui peuvent mettre en danger les industriels et les particuliers. Le rationnement ou encore l’explosion des coûts de l’énergie figurent par exemple parmi ces risques. Un professionnel qui dispose au sein même de son entreprise d’une unité de production d’électricité ne sera donc pas impacté par d’éventuelles coupures et pourra respecter les délais de production pour  tous ses projets sans être retardé par des retards où des imprévus.

    Consommer une énergie “propre”

    Comme souvent, économie rime avec écologie…  Certaines situations critiques du prix de l’énergie peuvent pousser les professionnels à consommer de l’énergie verte produite sans l’aide de combustibles fossiles. Qu’elle soit solaire ou éolienne. Ce passage forcé au renouvelable est très certainement un mal pour un bien en ce qui concerne l’avenir écologique et climatique de notre planète car il s’agit d'énergies complètement décarbonées.

    De nouvelles perspectives de communication

    Si un professionnel choisit le Power Purchase Agreement “On site” (qui est le plus répandu) avec une installation solaire, de nouveaux axes de communication s’ouvrent à lui. L’initiative de passer aux sources renouvelables est souvent accueillie favorablement par les salariés et les clients de l’entreprise. De ce fait, promouvoir une politique d’achat d’énergie basée sur un PPA On Site, est susceptible de générer de nouveaux clients en quête de participation concrète à la transition écologique. 

    Quels sont les inconvénients du PPA ?

    Les PPA peuvent aussi présenter certains désavantages comme la complexité des contrats qui mobilise du temps avant de pouvoir signer un accord entre le producteur et l’entreprise. L faut être vigilant sur différents points : 

    Les tarifs actuels

    Actuellement, faire fonctionner son entreprise avec un PPA peut potentiellement se montrer un peu plus cher qu’un contrat à prix de marché classique de part les investissements nécessaires. Mais s'arrêter à la situation d’aujourd’hui ne semble pas raisonnable et stratégique. En effet, le prix de gros de l’électricité a par exemple été multiplié par 12 récemment ! Il n'est donc pas impossible que le marché reste haussier pendant de nombreuses années encore… C’est donc bien sur le long terme que l’énergie locale à prix fixe sera une bénédiction pour de nombreuses entreprises. 

    Les temps d’installations 

    L’installation de la centrale de production solaire peut mettre quelques années avant de sortir de terre. Grâce à l'intérêt du PPA ces derniers mois, nous pouvons espérer un raccourcissement des délais, mais il ne sera évidemment pas possible sur le court terme de commencer à consommer l’énergie du PPA 6 mois après la signature.

    Une production fluctuante

    De par sa conception, un PPA est sujet aux aléas météorologiques. En effet l’éolien, le solaire ou l’hydroélectrique, pour ne citer que les principales EnR, ne sont pas des sources d’énergie constante. Il faudra alors que le professionnel puisse anticiper ce genre de désagrément en engageant son producteur à trouver des solutions en cas de baisse pénalisante de productivité.

    calculatrice economie energie
    7

    Produire sa propre électricité verte

    L'autoconsommation consiste à produire de l'électricité sur son propre site de consommation afin de couvrir tout ou une partie de ses besoins énergétiques. Les projets d'autoconsommation sont principalement basés sur des installations solaires, bien que la production puisse également être réalisée à partir de l'énergie éolienne, hydraulique ou de la biomasse dans certains cas.

    Les contrats à long terme, en revanche, peuvent offrir une plus grande stabilité des prix et des conditions contractuelles, ainsi que des avantages supplémentaires tels que des tarifs préférentiels ou des options d'approvisionnement en énergie renouvelable directement auprès de producteurs (Power Purchase Agreement).

    Quelles sont les différences entre l'autoconsommation individuelle et collective ? 

    En général, l'autoconsommation est individuelle, comme dans le cas d'un agriculteur qui installe des panneaux solaires sur son hangar ou d'un industriel sur le toit de son usine. Cependant, l'autoconsommation peut également être collective.

    Depuis 2017, il est possible de partager la production d'électricité solaire entre un ou plusieurs producteurs et un ou plusieurs consommateurs, tous situés à proximité les uns des autres. Par exemple, plusieurs entreprises implantées dans la même zone d'activité peuvent mutualiser les coûts d'installation de panneaux solaires et répartir la consommation selon leurs besoins. Toutes les structures peuvent s'engager dans l'autoconsommation collective, à condition qu'elles se réunissent en personne morale. Toutefois, la mise en place d'un tel schéma reste assez complexe.

    Que choisir entre l'autoconsommation totale ou partielle ? 

    L'électricité issue de l'autoconsommation solaire peut être valorisée de trois manières différentes :

    • L'autoconsommation totale : toute l'électricité produite est consommée par les locaux professionnels. Le surplus peut être stocké dans des batteries pour une utilisation ultérieure.
    • L'autoconsommation avec revente du surplus : l'entreprise consomme une partie de l'électricité solaire et revend l'excédent au réseau au tarif d'achat fixé par l'État.
    • La revente totale : toute l'électricité produite est vendue au tarif d'achat.

    Le choix entre ces différentes options dépendra principalement de la consommation du site. En général, si le site ne consomme pas ou peu d'électricité pendant les heures de production (été et journée pour les panneaux photovoltaïques), il est souvent plus avantageux d'opter pour la revente totale. Par exemple, pour une entreprise qui ferme tout le mois d'août, l'autoconsommation ne sera probablement pas la solution la mieux appropriée.

    Quels sont les inconvénients de l’autoconsommation ?

    Avoir un site adapté 

    Tout d'abord, il est important de disposer d'un site adapté, qu'il s'agisse d'une toiture bien exposée, sans ombre et d'une taille suffisante, ou d'un espace au sol suffisamment vaste pour installer une ombrière ou des panneaux. 

    Être propriétaire des lieux, c’est mieux...

    Il faut être propriétaire des bâtiments ou disposer d’un bail à long terme afin de pouvoir installer des panneaux photovoltaïques sur le site de consommation.

    Pour savoir si votre profil vous ouvre les portes vers un contrat en offre verte, contactez-nous pour échanger avec l’un de nos experts en énergie. Ce sera aussi pour vous l'occasion d’effectuer un audit de vos contrats d'électricité en cours.